LES VALEURS A L’ÉPREUVE DES PRATIQUES (25/03/2017 – Saint-Denis (France)


« Égalité – esprit critique – coopération » :  Valeurs à l’école, valeur de l’école »

Samedi 25 mars 2017 – IUT de la Halle Montjoie, 7 rue de la Croix Faron, Saint-Denis (93) (France)

 

Que vaut l’école quand elle ne tient pas ses promesses ? Dès lors que la réussite de tous est à l’ordre du jour, les difficultés cumulées amènent à la désillusion et au ressentiment. L’échec scolaire signe la disqualification symbolique, prépare à la relégation sociale et à une citoyenneté de deuxième zone. Comment se reconnaitre dans ce qui ne nous reconnait pas ? Cette désaffiliation scolaire rend ses orphelins rétifs aux valeurs bafouées et sensibles aux sirènes de toutes les démagogies idéologiques, au risque de fracasser le lien social.

Faire accéder tous les élèves à une maîtrise opératoire des savoirs et à une citoyenneté outillée reste l’horizon prescrit. Y parvenir exige de rompre avec les solutions supplétives, de peu d’effet, et de s’attaquer au cœur du quotidien éducatif : les contenus enseignés et les processus d’apprentissage qui en instruisent l’accès. Si les savoirs ont un sens, la façon de les transmettre leur donne valeur.

En quoi les contenus parlent-ils à tous ? En tant qu’ils aident à comprendre le monde dans lequel on vit, à s’y situer et à pouvoir y agir, en tant qu’ils contribuent à éclairer le présent et à maîtriser son passé. On peut toujours se penser gaulois, mais gare alors au retour du refoulé ! Quelle place est faite à l’histoire de la colonisation ? Quelle approche de la laïcité ? Quelle place ont les débats qui agitent le monde d’aujourd’hui dans l’espace scolaire ?…

Le mode d’approche de ces contenus n’est pas anodin. Catéchisé, le savoir est ravalé au rang de dogme. Or à l’école, il s’agit moins de croire que d’exercer la rationalité critique, de raviver l’imaginaire et l’esprit critique qui en ont fondé l’essence : comprendre est à ce prix. Pour cela, conjuguer les singularités des élèves dans une coopération des intelligences qui serve simultanément le développement personnel et l’émancipation collective : tel est le défi. Outre les ateliers de pratiques, plusieurs apports nous permettront de creuser ces questions. Sont ainsi invités à intervenir :

  • Jean-Paul DELAHAYE, Inspecteur général de l’éducation nationale honoraire, ancien directeur général de l’Enseignement scolaire (DGESCO), auteur du rapport : Grande pauvreté et réussite scolaire, le choix de la solidarité pour la réussite de tous (IGEN, mai 2015).
  • Jérôme DEAUVIAU, Professeur de sociologie à l’Ecole normale supérieure, auteur de Enseigner dans le secondaire: les nouveaux professeurs face aux difficultés du métier (La Dispute, 2009) ; co-auteur de : Les sociologues, l’école et la transmission des savoirs (La Dispute, 2007), L’école commune. Propositions pour une refondation du système éducatif (La Dispute, 2012), Enseigner efficacement la lecture. Une enquête et ses implications (Odile Jacob, 2015).

Ces Rencontres, soutenues par le Conseil départemental de Seine-Saint-Denis et la Ville de Saint-Denis, sont organisées en partenariat avec l’Observatoire des Zones Prioritaires et le Café Pédagogique.

 

PROGRAMME

9h  – OUVERTURE : Mairie de Saint-Denis / Conseil départemental de Seine-Saint-Denis / GFEN

 

9h15  – Jean-Paul DELAHAYE : Faire partager les valeurs de la République, une mission prioritaire mais difficile à l’école aujourd’hui

 

10h30  ATELIERS  1

1.  « HistoireS d’immigrationS et pratiques de langues vivantes : quelles richesses ! »
A partir du film « Trajectoires » : une rencontre entre retraités ayant vécu l’immigration et les élèves de collèges d’éducation prioritaire… et la dynamique créée par la reconnaissance de pratiques de langues vivantes.

2.  « L’île des religions »
Penser la laïcité comme un problème, ou comment transmettre les valeurs de la République en les interrogeant.

3. Démarche Darwin : interroger le rapport entre sciences du vivant et anthropologie
Entre enjeux scientifiques contemporains et rupture épistémologique opérée par Darwin au XIXème siècle…

4.  Comment tu causes ?
Faire le pari de la sociolinguistique au collège, c’est restituer à la réflexion sur la langue toute sa dimension sociale, politique, historique, lever des blocages et redonner sens aux
apprentissages !

5.  Le théâtre de l’opprimé
Une initiation au théâtre d’Augusto Boal, outil d’émancipation. Enjeux et usages avec des adolescents…

 

14h30  ATELIERS  2

6.  Citadelle
A travers le processus de création plastique, nous tenterons de nous positionner, à la recherche de ce qui peut s’inventer, faire œuvre, se co-construire du côté d’un culturel à partager…

7.  Pacification de Madagascar : quand un texte de 1898 interroge les rapports sociaux actuels
Etudier l’histoire de la colonisation. Comment conjuguer travail d’histoire, « devoir de mémoire » et agir citoyen ?

8.  S’exercer à la démocratie par la pratique du débat  (colloque, controverse…)
Comment les négatifs sont-devenus des nombres ? Quels obstacles rencontrés ? Histoire d’une conquête humaine revécue en classe…

9.  Esprit critique contre dogmatisme : en sciences, croire ou savoir, on peut choisir !
Comment faire « apprendre » l’esprit critique ? L’élaboration collective de savoirs scientifiques habituellement donnés en classe comme des faits permettra d’analyser la construction conjointe des savoirs et des outils de la pensée critique.

 

17h30  – Jérôme DEAUVIAU : Enseigner le monde social: enjeux et pratiques 

18h30 – CLÔTURE et PERSPECTIVES
Pistes de travail, prochains rendez-vous…