Le manifeste « Éducation-Égalité-Émancipation – Nos utopies pour aujourd’hui » (GFEN & GREN) (Manifesto – Manifiesto – Манифест – Manifest – Proglas…)



Changer le contrat scolaire…

Aller vers une école qui n’étiquette plus, ne trie plus, ne sélectionne plus la jeunesse,
mais l’instruit,
l’éduque sérieusement et joyeusement…
Vous êtes de ce combat de l’Éducation nouvelle pour la dignité et le « Tous capables » ?
Alors lisez, signez ce Manifeste !
Il a été écrit à la suite du Colloque de Villeurbanne « Quelles utopies pour aujourd’hui? ».

Le signer, le faire signer,
c’est s’engager ensemble à travailler,
partout et de mille manières, à donner une nouvelle orientation à l’École

– > Lire le Manifeste Utopies
et découvrir les 100 premiers signataires

-> Pour signer vous-même le manifeste

-> Pour signer au nom d’un groupe, d’une association

-> Connaître la liste des autres et nouveaux signataires

Retrouver le manifeste sur Mediapart

LE MANIFESTE ET LA POSSIBILITE DE LE SIGNER EN RUSSE

 * * *

 (Extraits de l’introduction)

Nous sommes à l’heure du choix partout ! 

Nous, acteurs sociaux, éducateurs, créateurs, voulons-nous perpétuer un système scolaire si souvent destructeur des intelligences autant que des personnes, adultes comme enfants ? Voulons-nous maintenir en l’état des pratiques pédagogiques inchangées, des contenus d’enseignements immuables, une évaluation-sélection héritée d’un autre temps ? Non.

La dimension d’utopie est la pierre angulaire des propositions pour l’École et la formation que nous faisons en 2017.

Le pédagogue est condamné à l’utopie

Porter l’espérance, croire en l’avenir n’est pas affaire de vertu, mais d’intelligence sociale et de courage. Nous décentrer, surseoir à la violence, cultiver l’empathie, construire des espaces pour penser et agir ensemble, être vigilants face aux mots et à leurs usages, construire de l’individuel au sein des collectifs, débattre, sont les ferments de notre engagement.

Sans une École qui autorise et permet à tous les enfants et adultes de nos pays de construire un avenir commun et digne — sans une école qui cherche vraiment à se transformer — aucune issue durable n’est politiquement, ni humainement possible. La partie n’est pas facile, mais elle est déjà largement engagée. De multiples pratiques en attestent en France et dans le monde.

L’humanité est UNE. Sa diversité est sa richesse. Le Tous capables doit guider notre action éducatrice et citoyenne. (…)

Lire la suite et découvrir
les 100 premiers signataires(pdf)