Retour de Mahdia


Diverse sono le esperienze professionali e personali che… (Rita e Cristina Faenza – Italia)

Diverse sono le esperienze professionali e personali che ci hanno reso consapevoli che ora più che mai c’è bisogno di un impegno personale, individuale per ridare slancio al sapere e alla conoscenza (strettamente connesse alla condivisione), alla solidarietà e all’amicizia, e che ci hanno portato ad accettare l’invito a partecipare al 4° Rencontres du LIEN in Tunisia.

Lire la suite…

Découvertes, étonnements, perspectives (Michel Simonis)

Quelques traces écrites d’une analyse réflexives de dernier jour de Rencontres. Sur bandelettes et « à chaud », les participants notent ce qui leur semble devoir être retenu du travail collectif.

 

Les découvertes

  •             La richesse de l’échange avec les amies et amis tunisiens
  •             L’énergie du LIEN pour construire
  •             De nouveaux amis, tellement ouverts à l’Éducation nouvelle !
Lire la suite…

Mahdia, le désir, le projet, le souhait, le besoin de comprendre (Odette et Michel Neumayer)

En quoi avons-nous avancé lors des Rencontres de Mahdia par rapport à celles de Ciney 2009 ? ».

On pourrait raconter Mahdia en suivant bien des fils…

  • celui des rencontres entre les personnes, les cultures, les langues, les systèmes scolaires et à travers cela nos visions de nos différentes sociétés. Ceci autour de la notion de croisement.
Lire la suite…

« Ma vie a aussi pris une autre tournure depuis Mahdia » (Pascale Lassablière)

Un grand Merci Caroline pour ton retour sur Mahdia. Comme je m’y retrouve aussi… même si mes enfants son grands maintenant.

Ma vie a aussi pris une autre tournure depuis Mahdia…

Ma vie a aussi pris une autre tournure depuis Mahdia. Après une expérience riche avec le Mouvement Changement pour l’égalité (6 jours d’ateliers d’écriture « Tous porteurs de savoirs ») qui défend des valeurs très proches de l’Éducation Nouvelle, et travaillant à Lire et Écrire qui se revendique de l’Éducation Nouvelle dans ses actions de formation et de lutte contre l’illettrisme, je ressens le besoin fondamental de faire des ponts entre ces mouvements, idées, personnes qui se battent par l’éducation pour construire un monde plus juste.… Lire la suite…


Deux ou trois choses qui ont changé dans ma vie depuis Mahdia. (Leterme Caroline).

Deux ou trois choses qui ont changé dans ma vie depuis Mahdia… Ou pourquoi l’Education Nouvelle n’est pas réservée uniquement aux enfants et enseignants (Caroline Leterme)

J’ai participé, en juillet 2012, à mes premières Rencontres internationales du LIEN (Lien International d’Éducation Nouvelle) à Mahdia, en Tunisie. Trois jours d’ateliers, de démarches, de participation, de rencontres et d’échanges.… Lire la suite…


Les changements dans nos pays et la part prise par le LIEN (Odette Bassis)

Quelques réflexions, au-delà d’un présent immédiat, pour mieux situer les apports spécifiques de l’Éducation nouvelle dans leurs dimensions à la fois historique et interculturelle.

 

Une certaine foire de l’Éducation nouvelle ?

Les changements dans nos pays et la part prise par le LIEN, notamment avec les Rencontres de Mahdia ; l’appel à une « Refondation » de l’école en France dans un contexte qui met en mouvement des pôles de Sciences de l’éducation (séminaire sur les pédagogies nouvelles avec dix minutes pour y intervenir !) ; mais aussi l’ouvrage historique de l’Éducation nouvelle (1930-1970) sur « Réformer l’école » minimisant l’apport du GFEN (plan Langevin-Wallon) ; par ailleurs les rencontres de tous ceux qui se revendiquent dans leur histoire de l’Éducation nouvelle

… Bref, une certaine « foire de l’Éducation nouvelle », ouverte sur la place publique, s’installe, avec aussi cette percutante émission « in vivo » de l’école de Buzet (Belgique)

 

Nos apports

Dans ce contexte, me sont venues des réflexions, au-delà d’un présent immédiat, pour mieux situer nos apports spécifiques, concernant l’Education Nouvelle avec une dimension à la fois historique et interculturelle.… Lire la suite…


Retour de Mahdia, samedi 21 juillet 2012 (Michel Simonis)

Retour au calme, le cerveau s’apaise, les émotions se déposent, les idées décantent.
Aucun regret, aucune critique, ce qui est, est. Ce qui a été fait, est fait, et chacun à fait de son mieux.

L’accueil et le sourire bienveillant de chacun, ici à Mahdia, celui du personnel aussi, celui des femmes de ménage et des serveurs, m’a conquis et à stimulé l’envie d’être accueillant, moi aussi, et de sourire à chacun.… Lire la suite…